Escrime et cancer du sein : le SCO s'engage

Après la chirurgie du cancer du sein, l'escrime, et en particulier le sabre, s'avère être une activité très positive : les gestes et postures spécifiques, le fait de faire du sport, reprendre une activité, partager avec un groupe, tout démontre l'intérêt de cette pratique en post-opératoire.

A la suite d'une expérimentation à Toulouse, le SCO Escrime proposera cette activité la saison prochaine, en lien avec l'Institut Paul Papin et avec le soutien de la ligue d'escrime des Pays-de-la-Loire.

Un reportage disponible sur dailymotion vous en apprend plus.